GASPARD DELACHAUX

 

De la sculpture

Autour du dessin

JardinMangelune

Bio, Biblio, Blabla

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page précédente

Page suivante

Sommaire

Home page

 

BIOGRAPHIE

 

Né le 24 décembre 1947 à Lausanne.

Maturité fédérale latin/anglais en 1965. Après un très bref passage en faculté des Lettres de Lausanne, j'ai étudié la sculpture et la gravure à l'école des Beaux-arts de cette ville de 1966 à 1970 (Diplôme en 1970). Dès 1969 je participe à des expositions de groupe en Suisse et à l'étranger. Expositions personnelles dès 1975. De 1987 à 2010 j'ai enseigné à l'ECAL (Ecole cantonale d'art de Lausanne), maître responsable du département arts visuels de 1992 à 1999.

J'ai réalisé près de huit cents sculptures dont une vingtaine de pièces monumentales. Présent dans des collections en Suisse, France, Allemagne et USA. Pièces en permanence à la Galerie Alice Pauli à Lausanne et à la Galerie Carzaniga & Ueker à Bâle. Prix Charles Oulmont, Fondation de France en 1991. En 2001, j'ai passé deux mois en Egypte pour réaliser une sculpture de grand format à Assouan. Prix Fondation Leenaards en 2005. Depuis une dizaine d'années, grâce à des programmes informatiques, mes dessins s'animent, projetés sur mes sculptures ou au sol pour intervenir dans des installations. En 2002 commence la réalisation de courts métrages destinés à la projection en salle et à la TV. Le dessin longtemps cantonné dans des carnets noirs sous forme de croquis destinés à la sculpture en sort pour créer des oeuvres en soi sur support papier ou sous forme de wall paintings.

Marié, père de deux enfants adultes, je vis et travaille à Valeyres-sous-Ursins (VD).

Je prends du temps pour lire, faire du sport (ski, tennis, randonnée).

Enraciné profondément entre alpes et Jura, cela ne m'a pas empêché pas d'aller voir ailleurs ce qui s'y passe (de New York au Viet Nam en passant par le Yemen, l'Inde et l'Albanie). Avec le temps, j'ai de plus en plus envie de comprendre ce qui se passe à proximité.

Pour mes sculptures, j'aime travailler la pierre de Soignies. Ce calcaire belge gris-noir me permet de jouer avec les tailles et les structures du brut au poli. Cette pierre née dans la mer par la sédimentation de molusques a passé du mou au dur et 300 millons d'années plus tard j'en refais des bestioles souvent molles... J'ai aussi travaillé le Marbre rose du Portugal, les Calcaires de Bourgogne, le Travertin rouge d'Iran, le Basalte de Suède. Les formats s'échelonnent indifféremment de 400 grammes jusqu'à 30 tonnes.

Si le dessin joue un grand rôle dans l'élaboration de mes projets de sculptures, je pratique toujours la taille directe. Avec la volonté d'une implication physique dans la mise en forme de mes idées, quête d'une synthèse mythique au-delà de la matière et de l'esprit (avec juste un peu d'humour pour prendre du champ...).

Je propose un monde à part peuplé d'hybrides qui parlent de notre rapport à l'animalité, à la violence, mais aussi de notre manière de nous protéger qui nous enferme. Des êtres étranges qui cherchent à faire peur, mais qui dans le fond voudraient se faire apprivoiser.